Mes chers compatriotes,

2016 s'achève. Ce fut une année tragiquement marquante.

Vous êtes nombreux à avoir été touchés directement par les attaques qui ont meurtri notre nation. Plus généralement, chaque Française, chaque Français a subi ces terribles attentats.

Aujourd'hui, plus que jamais, nous devons donc veiller à l'unité et à la cohésion sociale de notre pays. Ce sont nos biens les plus précieux.

Je sais que la sécurité est une question essentielle pour beaucoup d’entre vous. Sachez que tous les services de l’Etat sont mobilisés pour assurer votre protection au quotidien. Je suis personnellement la mise en œuvre du Plan Sécurité Outre-mer à l’échelle locale : des progrès ont été enregistrés ; ils méritent d’être confirmés et amplifiés.

Plus largement, tout au long de l'année 2016 - comme lors de ces quatre dernières années - l'Etat s'est engagé avec force et énergie à votre service.

Je voudrais d'ailleurs le souligner : les Outre-mer sont au cœur des priorités du président de la République et de ses gouvernements.

François HOLLANDE s'était engagé en 2012 à visiter tous les territoires ultra-marins s'il était élu. C'est une parole qu'il a tenue puisqu'il est le premier président de la République à avoir visité tous les Outre-mer au cours de son mandat. Il s'est même déplacé à onze reprises dans nos collectivités, un chiffre considérable qui confirme tout l'attachement qu'il porte à nos territoires.

Cette priorité se lit également dans les différents budgets votés pour le Ministère des Outre-mer : ils furent durant tout le quinquennat au-dessus des 2 milliards d'euros. Plus largement, les dépenses totales de l'Etat en faveur des Outre-mer, qui atteignaient 14 milliards d'euros en 2012,  s'élèvent désormais à 16,5 milliards en 2017.

Nous pouvons être fiers de ce qui a été réalisé pour les Outre-mer : la loi dite « Lurel » qui a permis de lutter contre la vie chère, la loi dite « Letchimy » sur la coopération régionale, la création d'aides sociales comme la prime d'activité ou l’augmentation des investissements publics...

Ces efforts considérables nous ont permis d'obtenir des résultats concrets. Le nombre de chômeurs, par exemple, a baissé dans tous les Outre-mer de 2,3% au cours de 2016. Plus encourageant encore, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi a diminué de 19% depuis 2013 ! Vous le voyez, les résultats sont palpables et améliorent directement la vie des Ultramarins. C'est la preuve qu'une dynamique est bel et bien lancée.

Mais je sais que des problèmes demeurent : je l'ai vu lors de mes déplacements dans les Outre-mer, sur le terrain.

En dépit des progrès réalisés, encore trop d'Ultramarines et d'Ultramarins connaissent le chômage. Encore trop de jeunes sont dans des situations d'échec scolaire. Encore trop de familles subissent la pauvreté. Ces écarts avec l'Hexagone sont inadmissibles. Je le dis avec gravité : nous ne pouvons les accepter dans notre République. C’est ce qui guide mon action.

C'est pourquoi dès ma nomination au sein du gouvernement, j'ai mis un point d'honneur à impulser une nouvelle dynamique pour les Outre-mer. Alors que certains souhaitent perpétuer un modèle paternaliste, il nous a paru nécessaire d'établir une nouvelle approche en prise avec la réalité et les spécificités de chaque territoire. Les besoins de la Guyane ne sont pas les mêmes que ceux de Saint-Pierre-et-Miquelon ou La Réunion. Et c'est à vous de décider de ce qui est important pour l'avenir de votre territoire.

Le Projet de Loi Egalité Réelle Outre-mer porte cette nouvelle approche. Les plans de convergence, qui sont prévus par ce texte,  permettront aux territoires ultramarins – et donc à vous - de choisir vous-mêmes la  stratégie de développement de votre territoire en lien avec l'Etat. Celle-ci sera, dès lors, plus adaptée à vos besoins. Nous devons être fiers de nos régions. Nous devons développer le patriotisme local et valoriser les atouts, les ressources et les compétences dont chaque Outre-mer dispose.

Je vous le disais, François Hollande a fait beaucoup pour les Outre-mer. La dynamique qui est impulsée doit être confortée, et nous devons même aller plus loin.

Nous devons maintenir la priorité absolue qui est donnée à la jeunesse. Les jeunes sont l’avenir de nos territoires ! Nous devons continuer à valoriser les talents locaux et les inciter à revenir à l'issue de leurs études dans l'Hexagone ou à l'étranger.

Le soutien à nos petites et moyennes entreprises doit par ailleurs être poursuivi : elles sont les piliers du tissu économique ultramarin.

En matière de coopération régionale, il nous faut aller plus loin encore. Nous sommes aux portes de l'Asie, des Amériques ou de l'Afrique. Nous devons en tirer avantage. Les échanges économiques, professionnels, universitaires sont un levier de croissance incroyable !

Je souhaite également accentuer l'ouverture du ciel : nous devons obtenir la transparence sur les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes tout en aidant celles qui participent à la continuité territoriale.  

Enfin, en 2017, des échéances électorales détermineront l'avenir de la France pour les cinq prochaines années, voire au-delà.

A l'heure où le racisme et le repli sur soi menacent notre pays, y compris au sein des Outre-mer, je voudrais vous faire part d'une conviction profonde car elle est à l'origine de mon engagement politique : soyons inflexibles sur les principes de la République. Nous devons rester fidèles à nos valeurs républicaines d'ouverture et de tolérance.

Notre pays est riche de sa diversité et les Outre-mer y contribuent magnifiquement ! Grâce à nos territoires, la France est océanique. Je pense ce soir à Leopold Sedar SENGHOR qui affirmait : « La France est un arbre vivant ». Oui, la France est ce grand pays, ouvert sur le monde, dont les branches s'étirent dans tous les océans.

Notre pays, et notamment les Outre-mer, continueront à incarner le vivre-ensemble, le métissage et le partage qui les caractérisent.

Je forme le vœu que nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité continuent à nous unir au cours de cette nouvelle année.

A chacune et chacun d'entre vous, je veux donc souhaiter une très belle année 2017. Qu'elle soit riche en bonheurs et en joies, qu'elle vous apporte des succès personnels comme professionnels, à vous comme à vos proches ; qu'elle soit pleine d'engagements au service de ceux qui en ont besoin ou au service de nos idéaux.

Vive la République, vive la France et vive les Outre-mer !

Ericka Bareigts

La start-up guadeloupéenne Shopîles a été distinguée lors du premier « Jeudigital » spécial Outre-Mer organisé avec le secrétariat d'État chargé du Numérique et de l'Innovation.

Shopîles est une entreprise du web qui facilite les livraisons ultramarines lors d'achats effectués sur des sites marchands livrant uniquement sur le territoire hexagonal.

Le Président de la République et le Premier ministre ont accédé aujourd’hui au désir exprimé par la ministre des Outre-mer de retrouver le contact avec le terrain et sa circonscription du 20° arrondissement de Paris.

George Pau-Langevin qui est demeurée plus de deux ans à la tête du ministère des Outremer, après deux ans à la réussite éducative part avec la satisfaction d’une expérience aboutie, riche d’enseignements et de rencontres exceptionnelles. Elle sait gré au Président et au Premier ministre de lui avoir fait confiance durant toutes ces années.

George Pau-Langevin aura résolument travaillé pour les ultramarins et pour le développement des Outre-mer.

La ministre aura mis en place plusieurs plans d’actions qui sont tous porteurs de résultats incontestés. Parmi eux le Plan Logement, le Plan Jeunesse, le Plan Santé, le Plan Sécurité Outre-mer très attendu dans les territoires.

Elle aura également assuré le maintien du budget des outre-mer sur trois années consécutives et ceci dans un contexte économique extrêmement contraint où les réductions budgétaires étaient de mises.

Plusieurs grands événements marquent l’action de George Pau-Langevin au ministère, parmi eux, le Campus Outre-mer dont la 2ème édition sera inaugurée par la nouvelle ministre des Outre-mer, ce samedi 3 septembre. Il s’agit d’un événement majeur exclusivement dédié à la réussite des étudiants ultramarins.

La signature tripartite de la convention Ministère, Ville de Paris et Région Ile-de-France qui a acté le lancement de la Cité des Outre-mer en mai dernier symbolisera également le passage de George Pau-Langevin. Enfin, la célébration des 70 ans de la départementalisation qui a été le coup d’envoi du projet de loi Egalité réelle Outre-mer qu’elle aura porté au Gouvernement suite au rapport de Victorin Lurel. La ministre clôture son mandat sur une initiative innovante qui aura permis de consulter et donc d’associer l’ensemble des Outre-mer à ce projet de loi.

George Pau-Langevin souhaite le plus grand succès à Ericka Bareigts dans ses nouvelles fonctions, elle remercie le Président de la République de sa confiance et l’ensemble des acteurs et de partenaires des outre-mer pour leur écoute et leur collaboration. C’est désormais auprès des citoyens qu’il convient de faire valoir le bilan de ses mandats successifs marqués par des progrès significatifs pour le pays. C’est ce à quoi elle s’emploiera durant les prochains mois.

Campus Outre-Mer, le 1er salon des étudiants ultramarins aura lieu samedi 3 septembre 2016, au Ministère des Outre-Mer (Paris).

Pour plus d'infos : http://campusoutremer.org/

Le Gouvernement a adopté au début du mois en Conseil des Ministres le projet de loi Égalité Réelle Outre-Mer. Ce projet de loi entend faire en sorte que les ultramarins puissent mobiliser leurs droits dans les mêmes conditions que celles des français de l'Hexagone.

À cette occasion, la Ministre des Outre-Mer a souhaité organiser une grande campagne participative qui se déroule actuellement, du 3 août au 9 septembre 2016 sur une plateforme dédiée : https://egalite-reelle-outre-mer.fr pour contribuer très concrètement à l’objectif partagé d’égalité réelle Outre-Mer.

SFR a annoncé la signature d'un contrat de partenariat avec le footballeur réunionnais Dimitri Payet.

Ce dernier prévoit notamment un engagement publicitaire de 2 ans et demi pour les filiales de l'opérateur en Outre-Mer.

Le martiniquais Philippe Jock a été élu à l’unanimité au poste de président de L'Agence De l'Outre-Mer pour la Mobilité (LADOM).

LADOM a pour mission première la qualification, la professionnalisation et l'inclusion dans l'emploi de ces publics au travers de parcours en mobilité. Ce dispositif s’adresse à toute personne âgée de plus de 18 ans désireuse de réaliser son projet professionnel sous réserve de satisfaire aux critères d’éligibilité. Dans le cadre de la LODEOM (loi du 27 mai 2009) LADOM a vu son périmètre élargi à la gestion des dispositifs de « Continuité Territoriale » qui outre la Formation Professionnelle en Mobilité, intègre le Passeport Mobilité-Etudes et l’Aide à la Continuité Territoriale.

En janvier dernier, le Gouvernement et l'ARCEP ont lancé de multiples appels à candidatures pour l'attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G en Outre-Mer.

Voyons maintenant la liste des opérateurs ayant déposé leur candidature, aujourd'hui, pour les zones Antilles-Guyane :

 

Guadeloupe/Martinique St-Barth/St-Martin Guyane
Dauphin Telecom Dauphin Telecom Dauphin Telecom
Digicel Digicel Digicel
Free Mobile Free Mobile Free Mobile
Nomotech  Orange Caraïbe  Guyacom
Orange Caraïbe  UTS Caraïbe  Orange Caraïbe 
Outremer Telecom   Outremer Telecom 

 

À noter que l'ARCEP va étudier les dossiers de candidature en vue de sélectionner les lauréats de chacune des procédures d'attribution. Pour rappel, la procédure prévoit la possibilité de retenir jusqu'à 4 candidats dans chaque zone !

Les fréquences devraient être attribuées aux lauréats d'ici l'automne 2016.

De plus, les premières offres 4G seront lancées sur le marché en décembre 2016 ! 

La Ministre des Outre-mer se félicite de l’adoption à l’unanimité par l’Assemblée nationale ce matin de la proposition de loi, déposée par le Député Serge Letchimy, relative à l’action extérieure des collectivités territoriales et à la coopération des Outre-mer dans leur environnement régional.

Ce texte, d’initiative parlementaire et soutenu par le Gouvernement, constitue une avancée majeure pour l’insertion des Outre-mer dans leur environnement régional grâce à un assouplissement du cadre législatif leur permettant d’intervenir plus directement dans les actions de coopération régionale. Il ouvre ainsi la voie au développement de nouveaux leviers de croissance économique et d’échanges.

Ainsi, l’adoption de cette proposition de loi consacre les engagements pris par le Président de la République lors de son déplacement aux Antilles au mois de mai 2015 et au cours duquel, il avait souhaité « accroître les possibilités d’intervention des collectivités ultramarines dans l’action diplomatique » de la France.

Véritables « têtes de ponts avancées de la France » dans les trois océans, les Outre-mer constituent un atout pour le rayonnement de notre pays dans l’environnement régional respectif de chacune des géographies. Ces atouts restent à être valorisés et développés. C’est tout le sens de cette proposition de loi.

L’examen du texte au Parlement se poursuivra au Sénat dans les semaines à venir afin que ce texte important pour les Outre-mer puisse être définitivement adopté.

Ministère des Outre-Mer

Fidèle à ses engagements la ministre se rend en Guyane pour un déplacement de 48H consacré au développement du territoire.

Au programme :

  • Suivi des recommandations du Rapport sur les suicides en Guyane,
  • Lancement de la première Opération d’Intérêt National (OIN),
  • Premier acte du Pacte d’Avenir pour la Guyane,
  • Participation à la Conférence de Coopération Régionale,
  • Emploi,
  • Lutte contre le logement insalubre,
  • Rencontre avec le Conseil Consultatif des Populations Amérindiennes et Bushinengues,
  • Lutte contre la pêche illégale,
  • Lutte contre les violences scolaires.

Ministère des Outre-Mer

Page 1 sur 2

West Indies New's est un site web d'actus Antillaises & Mondial